top of page
Rechercher

Quelle est la différence entre psychologie et sophrologie ?



Une question très intéressante. Pour donner une réponse très concise je dirais que l’élément le plus déterminant est la manière dont on va traiter une problématique.

En psychologie, grâce à une anamnèse poussée, on va chercher à trouver la cause d’une problématique afin que le patient en prenne conscience et puisse s’en libérer. Ainsi, les outils majeurs de la psychologie vont être l’écoute, l’échange, la communication.

La sophrologie s’inclue dans une démarche holistique qui comprend donc l’individu dans son entièreté (corps-mental-esprit). C’est pourquoi, après l’anamnèse et afin d’aborder une problématique, le sophrologue pourra proposer différentes techniques et pratiques englobant des exercices physiques, respiratoires et de projection mentale.

De plus, en sophrologie, on va parfois travailler dans un état modifié de conscience qu’on appelle l’état sophro-liminal (entre veille et sommeil), ce qui s’apparente à des techniques d’hypnothérapie dans lesquelles, l’expérience et l’expérimentation sont des axes majeurs de développement.

Une séance de sophrologie proposera alors quelque chose de plus « tangible » grâce aux différentes pratiques et tendra à vous faire expérimenter la problématique de diverses manières avec pour but de l’adoucir et de la transcender ; tandis qu’une séance de psychologie tendra à vous faire comprendre la chose plus mentalement grâce à beaucoup d’échanges avec le spécialiste.


Certains spécialistes disent que là où la psychologie va pouvoir traiter directement la cause d’une problématique, la sophrologie va être plus une boite à outils permettant d’aider au traitement d’une problématique en apportant un soutien grâces aux différentes techniques.

Personnellement, je pense que la sophrologie, telle qu’elle a été construite, devrait plutôt être considérée comme une démarche de développement personnel permettant, elle aussi, d’aller traiter les problématiques, et en profondeur. Etant donné son approche holistique, le sophrologue aidera le sophronisé (patient/client) à travailler sa problématique à travers les différents plans d’existence. Je veux dire, le plan physique, mental/émotionnel et spirituel.

La psychologie va avoir tendance à rester dans le plan mental et émotionnel alors que la sophrologie inclus dans son approche la dimension physique. La sophrologie par du physique pour aller vers le mental-émotionnel et ensuite tendre vers une forme de spiritualité. Ainsi, à mon sens, la différence majeure entre psychologie et sophrologie est que le psychologue va traiter les problématiques à travers l’échange et la communication, et le sophrologue va traiter les problématiques à travers l’expérimentation.

L’objectif n’est pas si varié puisqu’il met le patient au centre de la thérapie car dans les deux cas, le spécialiste va encourager et aider son patient à se libérer lui-même de ses problématiques.





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

댓글


댓글 작성이 차단되었습니다.
bottom of page